Notre démocratie locale

Une charte de la participation citoyenne

Pour garantir à nos concitoyens une plus grande écoute et la prise en compte de leur avis sur les grandes orientations de notre commune, notamment en ce qui concerne les projets d’aménagements urbains. Adoptée après une consultation de la population, cette Charte de la Participation Citoyenne fixera le cadre et les orientations de la municipalité en matière de concertation.

Dans ce contexte :

  • Renforcement des conseils de quartiers placés sous la responsabilité d’un élu référent. Ce dernier associera au travail du conseil les associations et les commerçants du quartier dont il sera en charge.
  • Création d’une permanence administrative itinérante pour aller vers la population, agir au plus près de nos concitoyens, notamment les plus fragiles et lutter contre l’exclusion.

La technologie au service d’un dialogue permanent avec la population

Faciliter le dialogue entre les Montrougiens et leurs élus, en démocratisant l’usage des nouvelles technologies de télécommunication et d’information :

  • Accès gratuit à internet en Wi-Fi dans tous les lieux publics.
  • Création d’une application « Mobile à Montrouge ».
  • Utilisation des réseaux sociaux pour dialoguer avec les Montrougiens.
  • Formation à la compréhension et à l’usage des ordinateurs, tablettes et smartphones.

Transparence

  • Mises en ligne sur le site de la ville :
    • Réunions et débats du conseil municipal filmés et diffusés en direct (plus du podcast pour les séances archivées).
    • Audit du patrimoine de la ville.
    • Composition des commissions d’attribution des places en crèche.
    • Budget détaillé, en lieu et place de l’actuelle communication épurée.
    • Budget des dépenses en frais de justice avec pour objectif d’inverser cette courbe exponentielle.
    • Comptes administratifs ainsi que les rapports de la cour des comptes sur la gestion.
    • Budget et détail des subventions versées par Montrouge dans le cadre de la Communauté de Communes Châtillon-Montrouge.
    • Détail et motivation des subventions accordées aux associations.
    • Publication du patrimoine du Maire à sa prise de fonctions et au terme de son mandat.
  • Consultation de la population et votation citoyenne pour les investissements supérieurs à 20 millions d’euros.
Publicités