Qui est Boris Gillet ?

« Faisons connaissance… »

Mes racines sont dans l’Aube. Je suis né à Troyes, l’ancienne capitale des Comtes de Champagne, il y a 41 ans. Je suis diplômé de la faculté de Droit Robert Schuman de Strasbourg, titulaire d’une Licence en Droit des Affaires, obtenue en 1995.

Entre 1996 et 2004, après mon service national, en Allemagne, dans une unité de cavalerie, j’ai créé deux entreprises. Une société d’édition phonographique et de production de spectacles basée à Strasbourg et une entreprise d’import/export de disques installée à Nancy. J’ai également contribué, comme associé, au développement de la filiale française d’une maison de disques allemande, basée à Paris.

Depuis 2004, j’évolue sur le secteur du développement de logiciels spécialisés dans la billetterie et le contrôle d’accès. Directeur commercial et marketing d’une PME du secteur de la programmation informatique, mon métier m’a conduit dans de nombreux pays en Europe, en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient.

Expert des marchés et de l’économie publics, je travaille depuis 10 ans avec des collectivités locales ou territoriales (mairies, conseils généraux, régions, intercommunalités, etc.). Je les accompagne dans la mise en œuvre et le déploiement de projets informatiques complexes et à gros budgets dans les domaines du sport, de la culture et du divertissement.

Engagé dans le monde associatif, j’ai été vice-président et président d’associations en lien avec l’Europe et  la culture. Membre fondateur de Technopole (organisateur de la Techno Parade) et d’e-nov1 (Syndicat Professionnel des Producteurs de Musiques Électroniques), j’ai également été  consultant pour la Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie (MILDT), dirigée par Nicole Maestracci.

Dans ce contexte, j’ai également travaillé en étroite collaboration avec Jack Lang et Catherine Trautmann, alors ministres de la culture, et plusieurs maires parmi lesquels Jean-Marie Bockel (Mulhouse), Robert Galley (Troyes) et Roland Riess (Strasbourg).

Candidat lors des élections municipales de 2008 et des élections cantonales de 2011, j’ai également été candidat suppléant de Mehdi Benhabri aux élections législatives de 2012.

Marié, père de 3 enfants, j’habite Montrouge depuis 2002 après avoir vécu 2 ans à Paris XIVe.

Publicités