Nous solidaires

Boris Gillet

Boris Gillet

1/ Création d’une maison de l’amitié, en gestion associative, regroupant :

  • Un café social et du développement durable animé par un travailleur social.
  • Un espace polyvalent, dédié au travail en partenariat entre associations.
  • Un tableau public d’échanges de services entre citoyens (SEL).
  • Un point accueil parents/enfants et nounous/enfants.
  • Des ateliers pour vous aider : rédaction CV, coaching, alphabétisation, cours de langues.
  • Une permanence juridique : écrivain public, avocats conseils, médiateur conjugal et familial, médiateur de voisinage, référent handicap, permanences associations de terrain.
  • Des cours de théâtre associatif (en partenariat avec des associations locales), dispensés aux chômeurs de longue durée ainsi qu’aux jeunes en recherche d’un emploi leur permettant de retrouver confiance en eux.
  • Un espace convivial mis à disposition des associations caritatives pour la distribution des aides alimentaires et une salle de stockage sécurisée pour les denrées.
  • Un espace ludothèque / joujouthèque (prêt de jouets collectés auprès de la population).
  • Des ateliers de jeux éducatifs et des tribunes animés par nos « anciens », axés sur la transmission de l’histoire de notre ville.

2/ Accélérer la mise en accessibilité de la ville

  • Notamment des bâtiments municipaux et du commissariat.

3/ Renforcer les moyens alloués au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale)

  • Afin d’améliorer l’efficacité de la politique sociale de la ville et de mieux lutter contre la précarisation.

4/ Favoriser l’accès aux logements sociaux

  • Notamment à destination des jeunes adultes travailleurs pour une première installation hors du foyer parental.

5/ Pour nos anciens

  • Parrainage des personnes isolées par les classes des écoles pour favoriser le lien intergénérationnel.
  • Ateliers de lecture aux personnes malvoyantes avec les enfants des écoles sur le temps d’aménagement des rythmes scolaires.
  • Favoriser le rapprochement intergénérationnel en incitant les personnes âgées disposant de chambres disponibles à les louer à des étudiants ou des jeunes travailleurs.

6/ Favoriser l’implantation d’entreprises en innovation sociale

  • Par la location à bas coûts de locaux municipaux vides ou sous-exploités.

7/ Logement

  • Mixer les programmes d’habitation dans le neuf avec de l’acquisition de logement sociaux à la location et un crédit municipal sur 30 ans pour favoriser l’accession à la propriété des travailleurs à faibles revenus.

Avec quels moyens ?

Arbitrages budgétaires  + Fond Social Européen + subventions de la Caisse d’Allocations Familiales + partenariats Conseil Régional et Conseil Général


Publicités