Nos emplois, nos entreprises, nos artisans, nos commerces

1/ Nos entreprises et nos artisans

  • Création d’une Maison des Entreprises et de l’Artisanat à Montrouge en concertation étroite avec les chefs d’entreprises Montrougiens.
  • Relance de l’Association des Entreprises de Montrouge pour favoriser les échanges interentreprises, promouvoir les entreprises et artisans Montrougiens et augmenter leurs débouchés de proximité.
  • Création d’un « Forum de l’Emploi Permanent » à travers un site web facilitant la mise en relation des Montrougiens à la recherche d’un emploi avec les entreprises locales qui recrutent.
  • Développement d’une page Facebook « nosjobs92120 » et de liens sur le portail de la Ville pour soutenir les jeunes Montrougiens dans la recherche d’un emploi d’appoint ou d’un stage conventionné.
  • Mise en place d’une association de financement participatif pour que des Montrougiens puissent contribuer au financement des projets d’entreprises de leurs concitoyens.
  • Lancement d’un Forum annuel dédié aux investisseurs intermédiaires afin d’aider nos entreprises à se développer (au Beffroi).
  • Organisation des « Rencontres Européennes Start Up et Entreprises Innovantes » (au Beffroi).
  • Forum trimestriel au Beffroi sur les aides publiques aux entrepreneurs : Europe, État, Région Département (au Beffroi).
  • Création d’une pépinière d’entreprises spécialisées dans la robotique et la programmation informatique.

2/ Commerces

Boris Gillet

  • Relance d’une Association des Commerçants de Montrouge en mesure de rassembler tous les commerçants autour d’un « Programme de Maintien et de Développement du Commerce de Proximité à Montrouge ».
  • Mise en œuvre, en liaison étroite avec l’Association des Commerçants de Montrouge, d’une politique d’événements et d’animations régulières destinés à favoriser la fréquentation des commerces de la ville pour soutenir l’activité commerciale.
  • Favoriser l’implantation de nouveaux commerces de proximité en facilitant l’accès à des locaux préemptés par la ville à des conditions locatives avantageuses (les deux premières années) en contrepartie, notamment, de la création d’emplois locaux.
  • Mise en œuvre d’une plateforme de soutien et d’accompagnement dédiée aux commerçants proposant notamment des formations gratuites (gestion, obligations réglementaires, responsabilités, droit du travail, recherche de ressources,…)
  • Suppression du poste de manager de centre-ville.

 Avec quels moyens ?

Arbitrages budgétaires + utilisation de ressources municipales existantes + optimisation des infrastructures existantes + partenariats avec les associations de la ville + partenariats Europe, État, Région, Département, CCI…

Publicités